🕵️ 4 bons outils SEO dont on ne parle pas ou peu

Dans cet article, je vais vous présenter 4 outils SEO dont on ne parle pas ou peu et qui sont pourtant d’une grande utilité et qui trouveront certainement une place dans votre boite à outils.

  1. Beam Us Up : crawler gratuit et efficace
  2. Panguin Tool : croisement des données analytics avec les mises à jour Google
  3. Robotto : monitoring critique
  4. Pixel Width Checker : mesurer la taille de vos titles

Beam Us Up : crawler gratuit et efficace

beamusup-logoPour commencer, je vous présente Beam Us Up. C’est un crawler gratuit et illimité. Comme le disent les créateurs, la seule limite c’est votre hardware. Disponible pour Windows, Mac et plateformes Linux, il est codé en Java. Il est facile à prendre en main, ne nécessite pas d’installation et à toutes les principales fonctions d’un bon crawler.

buu-header

Voici la vidéo d’introduction au logiciel :

Vous pouvez relever les informations du type titres dupliqués, pages répondant en 404, les liens entrants et sortants de chaque page, H1 manquants, titres trop longs, les erreurs sur les balises canonical, meta description manquantes, etc. Beam Us Up est un crawleur alternatif à Screaming Frog avec le gros avantage d’être, je le répète, gratuit.

Pour le télécharger : http://beamusup.com/

Panguin Tool : croisement des données analytics avec les mises à jour Google

panguin-tool-logoVoici un outil simple mais très pratique. Panguin Tool vous permet de visualiser la courbe de votre trafic en ajoutant par dessus les différentes mises à jour d’algorithme de Google : panda, pingouin, pigeon, etc. Il suffit de se rendre sur le site, de cliquer sur « log in to analytics ». Vous êtes alors invité à accepter la connexion avec votre compte Google Analytics puis de choisir le site et la vue à utiliser. Vous obtenez en quelques secondes un graphique comme celui ci-dessous :

panguin-tool

Très pratique, gratuit et plutôt bien fait. Pour le tester : https://barracuda.digital/panguin-tool/

Robotto : monitoring critique

robotto-logoLa regression de code est un problème récurrent en SEO. Des balises qui sautent lors de la mise en prod, un fichier robots.txt qui saute, il faut recetter à chaque mise en ligne les éléments critiques. Il est gratuit en version light avec la possibilité de surveiller jusqu’à 5 domaines.

Vous serez alerté par email de chaque changement sur les balises canonical, du robots.txt ou si le site ne répond pas. La version payante permet un monitoring un peu plus poussé avec le suivi du marquage analytics, search console, du contenu, d’éventuels malwares etc.

Ça ne suffit pas pour ne plus recetter mais ça permet d’éviter bien des problèmes 🙂

Site : http://www.robotto.org/

Pixel Width Checker : mesurer la taille de vos titles

Voici un outil aussi moche que pratique. Il permet de mesurer la longueur de vos balises titles afin de savoir si elles vont être tronquées par Google lors de l’affichage dans les pages de résultats.

pixel-width

Entrez vos titres dans le champ texte dédié et l’outil vous donne la longueur pour chacun d’entre eux. Sachez que selon le type d’appareil, la longueur affichée par Google peut varier. Selon les derniers tests, voici les chiffres à ne pas dépasser (source Screaming Frog) :

Pour les appareil sous Windows et Linux

Desktop:
Title: 482px
Description: 928px

Mobile:
Title: 550px
Description: 757px

Tablette:
Title: 550px
Description: 1035px

Sous Mac c’est un peu différent à cause de la façon de traiter les fonts :

Desktop
Title: 487px
Description: 928px

Mobile:
Title: 552px
Description: 763px

Tablette:
Title: 552px
Description: 1040px

Site : http://searchwilderness.com/tools/pixel-length/

 

Vous avez aimé ? Partagez 🙂

Envoyer un SMS avec votre Raspberry

Cet article vous présente comment envoyer un SMS sur un téléphone mobile avec un script Python. Personnellement, j’exploite le fantastique Raspberry mais vous pouvez utiliser ce script sur n’importe quel système.

Comment ça marche ?

Pour envoyer un SMS (Short Message Service), nous allons créer un script d’une dizaine de lignes de codes. Pour avoir si peu de code, vous vous doutez bien que nous allons utiliser une API. Il faut donc pour commencer, vous créer un compte gratuit sur le site Twilio : https://www.twilio.com

Le service est gratuit, avec un envoi de SMS quasi illimité, si vous n’enregistrer qu’un seul numéro de destinataire. Ce qui est largement suffisant pour faire du monitoring par exemple.

Une fois cotre compte créé, vous arrivez sur votre dashboard :

dashboard-twilio

Vous pouvez alors voir 2 informations importantes que nous allons réutiliser dans le script : account SID et auth token.

Account SID est votre identifiant Twilio tandis que auth token est votre clé d’utilisation de l’API.

Il faut maintenant créer un numéro de téléphone Twilio. Ce numéro est celui qui sert à envoyer les SMS et donc celui qui s’affiche lorsque vous recevez le message.

Rendez-vous sur l’onglet Phone Numbers > manage : https://www.twilio.com/user/account/phone-numbers/incoming

Choisissez bien un numéro qui peut servir à envoyer des SMS (certains ne peuvent servir qu’aux appels vocaux).

Notez ce numéro de téléphone (avec la notation internationale +33xxxx).

manage-numbers-twilio

 

Le script Python

Nous allons maintenant créer une script permettant d’exploiter l’API. Si vous n’avez pas encore installer la librairie, voici comment procéder :

sudo apt-get install python-dev

Si vous utiliser la distribution Raspbian, Python est normalement déjà installé.
Tapez maintenant :

sudo nano sendSMS.py

L’éditeur Nano s’ouvre, copier / coller les lignes suivantes :

# SCRIPT D'ENVOI DE SMS // API TWILIO
 import sys 
from twilio.rest import TwilioRestClient 

# configuration login 
account_sid = "xxxxxxxxx" 
auth_token = "xxxxxxxxx" 
client = TwilioRestClient(account_sid, auth_token) 

# Message a envoyer 
#message = "COUCOU C'EST LE RASPBERRY :)" 
#message = raw_input("Entrez votre message : ") 
message = (sys.argv[1]) 
message = client.messages.create(to="+33xxxxxx",from_="+33xxxxx", body=message) 
print message.sid 
print (sys.argv[1]) 
print (sys.argv[0]) 
print "API Twilio" print "OK!"

Veillez à bien compléter les informations suivantes :

account_sid : remplacer les « xxxx » par votre identifiant Twilio
auth_token : remplacer les « xxxx » par votre token Twilio

Deux numéros de téléphones sont nécessaire :
to = : remplacer par le numéro de téléphone qui reçoit les SMS (celui avec lequel vous avez créé votre compte Twilio)
from_ : le numéro de téléphone qui envoie les SMS. C’est celui que vous avez créé dans Twilio pour l’envoi de SMS.

Notez que j’ai mis 3 méthodes pour le contenu texte du message (2 sont mises en commentaire à l’aide d’un #)

1 – la méthode « en dur ». Le texte ne change pas, c’est toujours le même envoyé à chaque message message = « votre message ». C’est en dur directement dans le script.

2 – interaction durant l’exécution du script. Une fois le script Python exécuté, vous être invité à entrer le message a envoyé.

message = raw_input("Entrez votre message : ")

3 – ma méthode préférée, l’argument lors de l’appel du script :

message = (sys.argv[1])

Pour l’utiliser, on ajout le texte terrière l’appel du script, par exemple :

sudo python sendSMS.py "le message a envoyer"

Voilà, vous pouvez maintenant utiliser votre Raspberry pour envoyer des SMS. Que ce soit pour le monitoring, de la domotique ou tout autre chose, c’est bien pratique et gratuit.

 
Vous avez aimé ? Partagez 🙂